Fonctionnement et réglage de l’embrayage

Mecanique embrayage

L’embrayage est l’une des pièces les plus importantes de votre voiture. Lorsqu’il ne fonctionne pas correctement, il rend votre voiture difficile, voire impossible à conduire. Bien que les transmissions automatiques n’aient pas les mêmes dispositions, elles ont le même dispositif de base qui effectue le même travail.

Rôle et fonctionnement de l’embrayage

Le travail de l’embrayage consiste à relier le moteur de votre voiture à la transmission. En effet, le moteur tourne en permanence, même quand les roues ne tournent pas. Le dispositif transmet le mouvement du moteur vers les roues ou, au contraire, le retient par l’intermédiaire du disque d’embrayage.

Lorsque l’embrayage est engagé, c’est-à-dire sans pression sur la pédale d’embrayage, le disque et la garniture d’embrayage sont poussés contre le volant du moteur par de puissants ressorts. Le frottement entre les deux parties génère un mouvement du moteur qui est transmis vers la boite de vitesses et les roues à travers la transmission.

En appuyant sur la pédale d’embrayage, les ressorts qui maintiennent le disque d’embrayage contre le volant d’inertie se détendent. Si le disque d’embrayage n’est pas maintenu en place, il perd le contact et le moteur arrête de tourner.

Durée de vie de l’embrayage

Comme la plupart des pièces de votre voiture, l’embrayage est conçu pour une durabilité maximale. Cependant, le frottement entre le disque d’embrayage et le volant d’inertie usera le disque au fil du temps. Si le groupe motopropulseur est soumis régulièrement à de fortes contraintes comme dans un véhicule qui transporte de lourdes charges, l’embrayage peut s’user après 60 000 km.

Mais en principe, les embrayages devraient tenir au moins 80 000 km. Consultez votre manuel du propriétaire pour connaître les recommandations du fabricant concernant la durée de vie de l’embrayage.  Malgré cela, un contrôle systématique du dispositif est important en cas de conduite dans les embouteillages ou dans des zones de forte pente.

Un  regarnissage de l’embrayage ou le remplacement complet d’un embrayage font partie des réparations qu’un propriétaire de voiture ayant une notion de mécanique à domicile pourrait réaliser. Malgré cela, ce sont des tâches assez compliquées. Pour remplacer un embrayage, vous devrez enlever l’arbre d’entraînement et démonter la transmission pour y accéder. C’est la raison pour laquelle l’intervention d’un spécialiste en embrayage est conseillée.

Réglage de la pédale d’embrayage

Il n’y a qu’une seule pièce d’embrayage que pratiquement tous les conducteurs peuvent régler sans l’intervention d’un mécanicien. Il s’agit de la pédale d’embrayage dont la tension change en fonction de l’usure des éléments du dispositif comme le disque ou la garniture d’embrayage. Certaines voitures sont même dotées d’un réglage automatique de l’embrayage. Le dispositif de réglage de l’embrayage varie d’un modèle à l’autre. Il se trouve le plus souvent derrière la pédale d’embrayage elle-même alors que dans d’autres modèles, il se trouve sous le capot.

Le réglage de l’embrayage dépend de votre sensation quand vous conduisez la voiture. Testez votre embrayage après l’avoir réglé. Si votre embrayage ne vous donne pas une réponse fiable et souple, continuez à l’ajuster jusqu’à ce qu’il fonctionne correctement. Si vous n’êtes pas sûr de vous-même, n’hésitez pas à vous confier à un spécialiste en embrayage.